Le Trianon ou Royal au Chocolat Praliné

IMG_0036

Après un long moment d’absence sur le blog, je reviens en pleine forme car écrire des articles et partager mes recettes me manque (sisi, même si je ne suis pas une grande cuisinière, cuisiner et partager mes tests me tient à coeur). J’ai plein de recettes à partager avec vous, mais pour commencer je vous mets la dernière que j’ai réalisée qui a fait l’unanimité de mes « Cobayes » !

Ce gâteau m’a été réclamé plusieurs fois pour des anniversaires mais ne l’ayant jamais fait, je préférais risquer de le raté chez moi.

Le verdict : un succès, il s’agit de l’un de mes desserts favori avec le bavarois aux fruits exotiques. Il m’a d’ailleurs était réclamé pour 2 repas du mois d’avril.

En plus du Trianon, j’ai cuisiné pour l’occasion de mon anniversaire la recette du roulé aux fraises mascarpone, dont la recette arrivera bientôt.

 

J’ai pris pour base la recette de Guy Demarles que j’ai trouvé sur différents blogs culinaires que j’ai vraiment légèrement aménagé (vous trouverez notament des photots de réalisation de la recette sur le blog de Papilles et Pupilles) : j’ai ajouté une feuille de gélatine, par peur (et j’ai eu raison c’était parfait) et au lieu d’ajouter de la pralinoise (plaque de chocolat au praliné) qui risquait de rendre la couche croustillante trop dure à découper et lors de la dégustation, j’ai réalisé un praliné maison, que du bonheur pour les papilles.

La recette que je vous propose a été réalisé dans un cadre rectangulaire pour 8 à 10 parts de Guy Demarles (on en a fait 12 car il y avait plusieurs gâteaux à gouter).Vous pouvez réliser votre gâteau à l’avance : la pâte de praliné se conserve plusieurs jours, voir semaines dans une boîte type Tupperware ou un pot à confiture (vous pouvez donc réaliser la recette en plusieurs étapes). Une fois la mousse réalisée, le gâteau se conserve 4 jours.

Mais encore mieux ! Le gâteau se congèle (je n’arrête pas de le lire partout, en court de test pour ma part). Il me restait 4 parts lors de mon essai que j’ai congelé en version individuelle. Je les décongèle demain pour servir en dessert donc je vous dirais réellement ce que j’en pense et si j’ai pu préter attention au temps de décongélation (pour des parts individuelles) je vous évoquerais cela aussi.

 

Ingrédients :

  • Biscuit Royal :
    • 90 gr de blancs d’oeufs (environ 3 oeufs, à peser)
    • 15 gr de sucre roux
    • 45 gr de sucre semoule
    • 65 gr de poudre d’amande
    • 15 gr de farine
  • Pour le Croustillant praliné :
  • Pour la mousse au chocolat :
    • 50 mL de lait
    • 1 feuille de gélatine (2 gr)
    • 200 gr de chocolat noir (chocolat dessert, 50% minimum de chocolat pour mos, je pensais que ça n’allait pas être assez fort mais en fait on sent bien le chocolat)
    • 250 gr de crème liquide (non allégée)

 

Préparation :

  • Biscuit royal :
    • Commencez par préchauffer votre four à 210 °C
    • Montez les blancs en neige. Comme pour la réalisation des macarons je vous conseille d’utiliser des blancs à température ambiante. Incorporez le sucre roux petit à petit pendant que vous montez les blancs d’oeufs puis finissez avec le sucre semoule afin de bien les serrer
    • Dans un saladier, mélangez le sucre glace avec la poudre d’amandes puis la farine. Incorporez ce mélange aux blancs montés. Pour cela servez vous d’une maryse en silicone (afin de ne pas casser vos blancs). Incorporez une bonne cuillère à soupe de blancs à votre mélange de poudre, puis incorporez cela au reste des blancs montés en neige et mélangez délicatement.
    • Sur une grille de four froide, déposez un plat (alvéolé de préférence pour la cuisson) puis ajoutez dessus une toile SILPAT (ou du papier sulfurisé) ainsi que le cadre rectangulaire (allant au four bien sûr). Placez la préparation dans le cadre puis étalez la pour qu’elle soit un peu lisse (ca ne sera jamais totalement lisse, no panic)
    • Enfournez 12 minutes
    • Une fois cuit, mettez le de côté en laissant la préparation dans le rectangle à pâtisserie et laissez refroidir
  • Croustillant Praliné
    • Emiettez les gavotes et placez les dans un saladier
    • faites fondre le chocolat au lait au bain marie
    • Ajoutez alors le praliné au chocolat au lait puis mélangez
    • Une fois le mélange bien lisse l’incorporez au gavottes émiettées
    • Répartir la préparation sur le biscuit royal (je me suis aidé d’une spatule coudée pour étaler). Placez au congélateur si vous réalisez de suite la mousse au chocolat ou au réfrigérateur si vous avez un peu plus de temps en attendant de finir la recette
  • Mousse au chocolat noir
    • Pour commencer, mettez à tremper la feuille de gélatine dans un récipient d’eau froide (la laisser au moins 10-15 minutes avant de l’utiliser dans vos préparations)
    • Faites fondre le chocolat noir au bain marie
    • Puis faites chauffer le lait. Y incorporer la feuille de gélatine à l’aide d’un fouet et ajoutez le mélange au chocolat noir fondu
    • Le temps que la température du chocolat diminue à température ambiante, montez la crème liquide en chantilly (vous pouvez jouter un peu de sucre glace pour aider à la serrer)
    • Un fois la crème montée en chantilly, ajoutez y le chocolat fondu. J’insiste sur le fait que le chocolat doit être à température ambiante (mxi 30°C) sous peine de se retrouver avec une préparation granuleuse (et là c’est la cata!)
    • Ajoutez la mousse au dessus du croustillant praliné et lisser la préparation avant de placer au frais

Au moment de servir, décorez votre Trianon en y déposant du chocolat noir en poudre non sucré à l’aide d’un tamis).

Pour le mien l’aspect n’est pas encore parfait mais le goût y est.

Régalez vous !

 

IMG_0038IMG_0037IMG_0009IMG_0007

Publicités

Une réflexion sur “Le Trianon ou Royal au Chocolat Praliné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s